Symbolique du sceptre

Exhibé fièrement et fermement par l’Empereur. Tenu négligemment et distraitement par l’Impératrice.  Voilà qui mérite réflexion.

symbolique du sceptre dans le tarot

Sceptre

« Bâton de commandement, qui est un des insignes du pouvoir suprême (royauté, empire).
Symbole dans la langue littéraire du pouvoir monarchique, de la royauté, de l’autorité suprême. » (Larousse)
Je suppose que je ne vous apprends rien.

symbole d'un sceptre négligent dans le tarot
symbole d'un sceptre ferme dans le tarot

Sceptre

« Le sceptre prolonge le bras. Il est un signe de puissance et d’autorité » (Chevalier-Gheerbrant – dictionnaire des symboles, p.882).
Voilà qui est nettement plus porteur de sens, en lien avec le tarot. La puissance et l’autorité fermement exhibée pour l’un. Sans aucune importance et maladroitement exercé pour l’autre.

Du ciel et de la terre

La symbolique de ce qui figure (ou pas) sur un sceptre fait l’objet de nombreuses études. Son évolution dans la spatio-temporalité est des plus intéressantes d’un point de vue historique. Rassurez-vous,  je ne vais pas m’égarer. Et faire simple.
Ca nous changera !
En résumé, donc.
La « boule » figure la terre. Au bout du bâton, il symbolise le fait que celui qui le détient, dispose du pouvoir sur la terre. Temporel.
La croix représente la religion. Au bout d’un bâton, il représente le fait que celui qui le détient est le chef de l’Eglise. Spirituel.
Combinés, cela signifie donc que la personne dispose à la fois du pouvoir matériel et spirituel.
Dans l’Histoire, cela a donné lieu a bien des conflits : armés, politiques, religieux. Je pense notamment à la querelles des Investitures.

Là où cela devient intéressant, c’est lorsqu’on essaie de décrypter l’objet plus en détails : qu’est ce qui est au-dessus de quoi ? Comprenez : qui du spirituel ou du temporel l’emporte sur l’autre.
Le tarot n’échappe pas à ce décryptage.

L’Impératrice matérielle

La croix cerclée est bien séparée (couleur différente, plus le fait de ne pas voir le lien entre le support et l’objet) du globe : pour l’Impératrice, ce qui compte, c’est la matière.
Ce qui confirme tout ce que nous avons dit sur le personnage et ne fait donc que renforcer le caractère matérialiste de ce dernier.

comparaison des sceptres de l'empereur et de l'impératrice
comparaison des sceptres de l'empereur et de l'impératrice du tarot

L’Empereur spirituel

Voilà qui semblerait a priori plus surprenant. Surtout avec la carte du Pape à sa droite.
Sauf quand on se souvient dans l’Histoire, du nombre de régnants (les vrais !) qui se sont battus pour être aussi (et avant tout ?) les chefs de leur Eglise.  De Henri VIII, à Charlemagne, en passant par Louis XIV. Par exemple. Il est vrai que le fait d’être chef de l’Eglise comportait l’insigne avantage de nommer les dignitaires religieux.

Du détail qui fait la différence

La version du Camoin/Jodo nous propose un petit détail intéressant, qui vient confirmer l’appréhension du pouvoir des deux cartes.
Le sceptre de l’Impératrice est tenu bien peu fermement pour que si l’image s’anime, il ne tombe par terre, avec un foulure du poignet pour la gente dame.
Symboliquement : l’Impératrice ne tien pas au pouvoir et – de toute façon – ne saurait qu’en faire.

Sissi et le tarot
sceptres de l'empereur et de l'impératrice

P’tit coup de pouce ?

Par contre, l’Empereur tient le symbole de main de fer. Avec un pouce de couleur orange. L’orange symbolise la matériel, le concret (voir article) : cela sied bien au personnage. Par contre, son sceptre proposant une prédominance du spirituel pourrait laisser entrevoir le malaise de cet empereur – a priori – peu enclin à s’occuper de ces matières. Autre prisme de lecture. Qui, dans un tirage peut vous questionner à la fois sur vos convictions personnelles, philosophiques et religieuses. Et leur éventuel rôle sous-jacent dans votre question.

 

 

Cet article est un extrait du livre : Le tarot symbolique,

1.420 pages, 2014

Vincent Beckers, le tarot symbolique

Pin It on Pinterest

Share This