Interpréter un tirage de tarot

Combinaison Bateleur et Papesse

L’objectif de cette page est de provoquer en vous un réflexe de juxtapostion de significations, quand ces cartes sortent côte à côte dans un tirage. Vous pouvez bien évidemment effectuer la même opération avec tous les mots-clés que vous connaissez.
Personnellement, c’est comme cela que j’ai appris le tarot par moi-même : en écrivant des listes et pratiquant la concaténation – non de cellules Excell – mais de mots.

Ci-dessous donc, quelques  propositions d’interprétation de la combinaison Bateleur et Papesse, parmi les 153.017 possibles. Et si je ne vous le précise pas une fois de plus, je vais recevoir 153 mails qui me diront “Oui, mais n’est-ce pas aussi …” Et effectivement, ça l’est !

bateleur et papesse dans un tirage du tarot

D’un point de vue technique de tirage, le Bateleur, c’est entre autre:

  • l'enfant, l'enfance, l'aîné
  • le début, le commencement, le projet
  • le (travailleur) manuel

D’un point de vue technique de tirage, la Papesse, c’est entre autre :

  • la mère, la mama, le matriarcat
  • la lecture, l'étude
  • le contrat, l'univers des papiers/administration/comptabilité
  1. la mère qui (sur)couve son enfant
  2. l’apprentissage de la lecture … pas facile (1/Bateleur se détourne)
  3. contrat de travail pour un ouvrier
  4. mémoire d’enfance en lien avec la mère
  5. travail à faire au niveau d’une relecture de …
  6. enfant non reconnu au niveau administration
  7. projet de rencontre, retrouvaille, réconciliation avec le clan familial … pas facile à mettre en place

Sur un plan psychogénéalogique, ce tirage sera très, très, très, très souvent en lien avec une question de relation ou mémoire enfant / mère.  Je ne vous sors pas une statistique, mais je pourrais lancer le Disciple sur le sujet, car c’est vraiment une tendance que j’observe régulièrement.

K
L
le regard détourné

Ce que Bateleur regarde est ce qui doit être mis en route, projet, chantier, ... Mais /et. Ce qu'il ne regarde pas peut, du coup, être ce qui lui manque pour mettre en route, lancer le projet ou le chantier. Parmi les 153 significations possibles, comme d'habitude.
* ce qui manque au Bateleur, c'est la connaissance de certaines choses
* ce que le Bateleur évite de voir, ce sont les tracasseries administratives en lien avec son projet
* ce que le Batleur ne veut pas/plus voir/reconnaître, c'est l'influence de sa mère dans sa vie
* ce que le Bateleur évite, c'est d'étudier !
* ...
Et comme Bateleur et Papesse ne se regardent pas ... C.Q.F.D. !

bateleur et papesse dans un tirage du tarot de marseille
K
L
le regard appuyé

Ce que la Papesse couve de son regard, c'est l'objet de ce qu'elle protège (veut protéger).
Ce que la Papesse regarde, c'est ce qui doit être étudié, lu, compris.
* Papesse demande au Bateleur de prendre le temps d'étudier (son projet);
* Papesse demande au Bateleur de pouvoir contrôler ses faits et gestes
* Papesse demande au Bateleur d'ouvrir le livre des comptes (au sens propre ou figuré).
* ...
Et comme Bateleur et Papesse ne se regardent pas ... C.Q.F.D. !

K
L
la table

Sur la symbolique spécifique de la table dans la carte du Bateleur, voir ici.

Mère-fils (enfant)
* les objets sur la table deviennent les blessures / mémoires / frustrations causées par la mère à son enfant
* les objets sur la table deviennent les dons, les talents, les atouts que la mère a transmis à son enfant

- Ca y est ! Vous êtes de nouveau en pleine forme, vous ! Vous affichez tout et son contraire. Vous voulez vraiment nous induire en erreur !
- Chère madame Duchmol, je vous déjà expliqué 153.017 que tout dans le tarot peut / doit pouvoir se lire tel l'avers et le revers d'une médaille. A vous de voir, en fonction de la spécificité de votre question, quel aspect doit être mis en avant.

K
L
le voile

Par définition, ce qui est voilé est caché.
Pour en savoir plus sur le voile de la Papesse, c'est ici.
Ce que la Papesse regarde est donc l'aspect voilé, caché, camouflé de la carte du Bateleur.
Cet aspect caché doit-il révélé ? Ce voile explique-t-il pudiquement les choses ? Faut-il lever le voile et/ou prendre les voiles, par rapport à un mot-clé de la carte du Bateleur ? A vous de questionner votre ... question (lol) pour le savoir.

"moi"
amour
argent
boulot

Dans les archives d'enfance

Avec cette combinaison, j'aime assez (approche psychogénéalogique des cartes aidant) voir le besoin d'aller fouiller dans son histoire personnelle au niveau des livres, papiers, registres communaux, albums de photos, ...

Raison au célibat ?

Le Bateleur est le numéro 1. De là découlent beaucoup de significations. Parmi elles : un = seul = célibtaire. A plus forte raison que la béguine qui le regarde a, elle aussi, fait voeu de célibat. Désolé : pas de Jhonny en vue !

Faire les comptes

Dès que la Papesse sort, on est inévitablement dans le monde des papiers. Quant au Bateleur, c'est la carte du tarot avec le plus d'objets visibles. Donc notion de compter les objets. Le lien entre les deux sera donc tout naturellement et assez fréquemment, le fait de travailler le thème de la comptabilité. A décliner en fonction du thème de la question.

Contrat de travail

Assez conventionnel et pourtant très fréquent en juxtaposant simplement deux des mots-clés les plus importants de chaque carte : travail et contrat. C.Q.F.D : contrat de travail (nooon ?)

Bateleur – Papesse à niveau

En se focalisant sur une partie du dessin de la carte.

Interrupteur laissé côté gauche, à niveau 1, éclairage terre à terre, en piste d’interprétation d’une partie de tirage.
Interrupteur glissé côté droit, à niveau 2, proposition de travail sur soi ou sur une mémoire difficile dans l’histoire de la famille.

* Il est bon que la mère cesse de vouloir couver son enfant.
* Il est bon de protéger son enfant contre de mauvaises influences extérieures.
* Il est bon de se pencher dans l'histoire familiale pour comprendre à qui votre situation présente est-elle reliée.

* Mémoire de révolte d'un enfant qui n'a pu prendre son indépendance, à cause d'une mère par trop présente, protectrice, étouffante (voile)
* Grâce au fait d'avoir été couvé, chouchouté, protégé et instruit par sa mère ou grand-mère, cet enfant peut maintenant apprendre à voler de ses propres ailes
* Mémoire de clan, écrit "quelque part" ou photographié "quelque part", reliant une mère à son fils (voir lien avec Oedipe ?)

Les études.
Rien à faire : le Bateleur est un manuel et la Papesse, une intellectuelle incarnant le monde des livres et études.
Conflit ? Union ? Lien de cause à effet ? Genèse et conséquence ? A vous de voir en reprenant les mots-clés de votre question.

Des mémoires d'étude. Sujet incontournable avec cette combinaison.

* Des études qu'on aurait aimé faire et qu'on n'a pas pu, pour raison de pression familiale, manque de moyens financiers ou de réussite intellectuelle;
* Des études qui ont mené à un travail dont on est fier et qui sur le point de voir le jour avec succès
* Des études sur l'histoire de la famille et qui débouchent sur une mise en évidence du rôle d'un aîné (1/Bateleur) ou d'une grand-mère (2/Papesse)

Version optimiste : parce que vous avez osé aller voir l'administration communale et réussi à jongler avec les arcanes administratives, vous êtes parvenu à lancer votre activité d'indépendant.

- Ô Maître, mon bon Maître, permettez-moi de vous féliciter : vous êtes parvenu à placer pas moins de cinq mots-clés en une seule phrase.
- Merci Disciple, tu peux aller étudier dans ta chambre.

Version pessimiste : parce que vous avez osé aller voir l'administration communale mais n'avez pas réussi à jongler avec les arcanes administratives (table bancale = il manque quelque chose au niveau de la carte qui suit = le livre = papiers), vous êtes dans l'expectative quand à votre activité d'indépendant.

- Ô Maître, mon bon Maître, permettez-moi de vous féliciter : vous êtes parvenu à créer le tirage tel un dessin animé dans lequel une carte se prolonge dans l'autre.
- Disciple, tu n'as pas encore bien lu le contenu du site. C'est expliqué ici. Va ré-étudier le cours dans ta chambre.

1. La Papesse, assise, hiératique a posé le livre sur ses genoux et regarde le vide. Elle ne fait donc pas grand-chose, si ce n'est penser.
Elle marque donc un temps d'arrêt, une pause, un break.

2. Le Bateleur ne sait pas trop comment faire pour entamer, concrétiser ce qu'il a en tête (la question posée au tarot ?)

1+2=3 Prendre le temps pour comprendre ce qui manque pour concrétiser le projet. Simple, le tarot, simple !

1. La Papesse, assise, hiératique a posé le livre sur ses genoux et regarde le vide et surtout la gauche, le passé.
Elle marque donc un temps d'arrêt, une pause, afin de comprendre comment il se fait qu'on en soit arrivé là.

2. Le Bateleur ne sait pas trop comment faire pour entamer, concrétiser ce qu'il a en tête (la question posée au tarot ?)

1+2=3 Prendre le temps pour comprendre comment il se fait qu'on ne soit pas encore arrivé à entamer les choses ou le projet. Ou étudier les causes de ce qu'il manquait (table bancale) au projet pour qu'il voit le jour.

Pin It on Pinterest

Share This