Derrière le Pape se cache le Diable.

Après avoir levé les voiles de la Papesse, voilà que son mari (oups) se fait diabolique !

apprendre à calculer la réduction théosophique dans le tarot

Définition

La réduction théosophique (ça fait ésotérique, voir ici) ou le calcul de la racine numérique d’un chiffre (ça fait exotérique, voir ici) , c’est : « la somme des chiffres itérée de ce nombre (pour la notation usuelle en base 10), c’est-à-dire que celle-ci est obtenue en additionnant tous les chiffres du nombre initial, puis en additionnant les chiffres du résultat, et ainsi de suite jusqu’à l’obtention d’un nombre à un seul chiffre. »
                                              source : wiki

tete du pape qui se cache derrière la tete du diable
symbole d'un sceptre ferme dans le tarot

Exemple

Ca vous semble compliqué ?
Prenons 65 536. Le résultat est 7 car 6 + 5 + 5 + 3 + 6 = 25, puis 2 + 5 = 7.
Certains tarologues se livrent à l’exercice en additionnant les chiffres et nombres des cartes dans un tirage, trouvant ainsi la substanfique moëlle de ce dernier, ou la lumineuse quintessence du message secret des arcanes. Vous avez compris que ce n’est pas mon cas. A chacun de se faire sa religion. Avec le Pape, quoi de plus normal ? 🤣

Ombre des cartes

Sur le ton du : « Mais que se cache-t-il derrière ? » Ah, le Cherchant a toujours aimé voir ce qu’il y a derrière ! Lever le voile de la Papesse, par exemple, et voir Jeanne apparaître. Parfois cependant, quand on lève un coin du voile, on regrette son geste. Ainsi, lorsqu’on constate que derrière le Pape, se cache le Diable. Et que le Diable est amoureux. De qui ?
Bon, je vous ai perdu.
Reprenons, en nous focalisant sur le thème de la racine numérique de la carte du Pape : 5
5 = 1+2+3+4+5 = 15  15/ Diable. Derrière le Pape se cache le Diable.
15 = 1+5 = 6  6/Amoureux. Derrière le Diable se cache l’Amoureux.
Peut-être que le message subliminal des Imagiers consiste à nous faire conscience que le Pape est amoureux du Diable ? Ou que le secret de l’Amoureux, c’est d’hésiter entre le Pape et le Diable ?
Vous pouvez continuer à l’infini votre petit jeu ! Vous allez nous menez au bout du monde.
Au bout du Monde ? Vous ne croyez pas si bien dire.
(s’ensuit un bruit de doigt sur une calculette)

Clin d’oeil

Rapprocher le Pape du Diable est peut-être un clin d’oeil des Imagiers, à la façon dont avaient les Oeuvriers de se moquer des prélats dans les chapiteaux des églises. Souvenons-nous que le gros des jeux de tarot français ont vu le jour au XVIIIe., en plein siècle des Lumières. Hypothèse à suivre.
Ce qui est certain, c’est que vous pouvez vous livrer l’exercice de la racine numérique avec toutes les cartes. Dans bien d’autres cas, vous trouverez des messages intéressants à élucider. Voir : le tarot symbolique, pages 1351 à 1365.

De la notion d'enseignement et de liberté dans le tarot
en plein siècle des lumières, un pape qui cache un diable

L’enseignement

La piste de l’enseignement distillé par fidélisation et enchaînement diabolique ou endoctrinement à grands coups de crosse, peut donner lieu à des discussions intéressantes.
Siècle des Lumières, siècle des libertés, de la libre pensée et de l’émancipation envers tout pouvoir, fut-il royal ou religieux.
Message subliminal du tarot, invitant son utilisateur à apprendre par lui-même ? La place du Mât, l’Hermite regardant la Justice, le Pendu suivant la Roue. Plusieurs indices pourraient le laisser à penser.

Les moinillons enchaînés

Par contre, une piste bien balisée, c’est celle des moinillons de 5/, qui deviennent diablotins de 15/, pour devenir enfants se libérant en 16/, pour s’accomplir en 19/.
Ca, c’est du lourd, cohérent et, ô combien intéressant en ce qui concerne le développement personnel ou le décodage d’un tirage.
Je vous invite à poser ces quatre cartes devant vous. Voyez.
Et comprenez. 💡

franchir le mur ou la cloture pour se libérer dans le tarot
de l'évolution des enfants dans le tarot

Décryptage

A force de se faire endoctriner à coups de crosse (moinillons de 5/), on devient dépendants, attachés, soumis (diablotins enchaînés). Il faudra une intervention extérieure (plumeau de 16/) pour (se) libérer de tout ça. Et une fois la maison quittée, une fois le mur de la clôture franchi (19/), on (re)devient libre.
Amusant, le coup du mur de la clôture, non ? Clôture monastique, bien sûr, si on vient de 5/. Mais alors, en 16/, on se trouverait dans un monastère ? Et 15/ serait un père abbé ? Oups ! Je m’envole. C’est ça, le plaisir du niveau 3.
Bon, mais moi, je ne comprends plus rien. Je peux me marier avec Jhonny ou pas ? 😣

Derrière le pape du tarot se cache le diable du tarot

 

 

Cet article est un extrait du livre : Le tarot symbolique,

1.420 pages, 2014

Vincent Beckers, le tarot symbolique

Pin It on Pinterest

Share This