Deprecated: Hook custom_css_loaded is deprecated since version jetpack-13.5! Use WordPress Custom CSS instead. Jetpack ne prend plus en charge le CSS personnalisé. Lisez la documentation WordPress.org pour savoir comment appliquer des styles personnalisés à votre site : https://wordpress.org/documentation/article/styles-overview/#applying-custom-css in /home/u979050810/domains/ecoledutarot.fr/public_html/wp-includes/functions.php on line 6078
arcanes mineurs dans un tirage de tarot - Ecole du tarot

Arcane Mineur dans un tirage de tarot

Quelle que soit la méthode de tirage utilisée, vous pouvez avoir recours aux arcanes Mineurs pour venir éclairer, baliser, préciser un arcane Majeur.
Comment ?

Isolez les Mineurs de votre paquet.
Choisissez si elles seront uniquement à l’endroit ou à l’envers.
Mélangez.
Tirez un Mineur et posez-le sur l’arcane Majeur qui vous semble complexe ou incompréhensible.
Ruminez et cogitez.
Clin d’oeil entendu.

arcane mineur posé sur arcane majeur dans un tirage de tarot

Quelques pièges à éviter.

 

Trop ! Evitez de placer trop d’arcanes Mineurs dans votre tirage. Tentez toujours d’abord de vous en sortir sans avoir recours à eux. Souvenez-vous que le tarot vous relie à votre inconscient et que ce dernier vous donne tous les éléments dès le premier tirage.

Trop vite ! Ci-dessous, vous trouverez les arcanes Majeurs qui se prêtent bien / souvent à l’emploi d’un Mineur pour venir les préciser. Mais/et. Evitez de trop vite vous ruer sur le paquet des Mineurs si vous les voyez sortir dans votre jeu. Privilégiez toujours votre réflexion dans un premier temps.

« Le tarot rend conscient ce qu’il y a d’inconscient en vous, par rapport à votre question. »

cartes à regard à recouvrir d'un arcane mineur

Les cartes au regard perdu.

Première catégorie de cartes qui se prêtent bien à être recouvertes d’un arcane Mineur : les cartes au regard perdu.

Le Mât.

Sans doute la plus évidente des 22 ! L’importance du Mât vous est expliqué ici. Dans un tirage, lorsque le Mât daigne faire son apparition, il représente à lui seul 80 % du poids du tirage (voir ici). D’où comprendre ce à quoi il aspire, ce vers quoi il est irrésistiblement attiré est fondamental. Placer un Mineur au-dessus de lui, dans la direction de son regard sera souvent bien utile !
* question sous-jacente à se poser en plaçant le Mineur : à quoi aspiré-je réellement ?

Le Monde.

Elle, son regard couvre carrément tout ce qui précède. Etant donné son importance dans le mandala et le fait que ce que regard le personnage représente tout ce qui doit être accompli, terminé, réalisé AVANT d’être récompensé de la mandorle, il est souvent pertinent de placer un Mineur sur le vingt-et-unième arcane, afin d’en préciser le sens.
* question sous-jacente à se poser en plaçant le Mineur : que réussir en premier, avant tout ? (et ce, nonobstant la question !)

L’Impératrice.

Le regard de l’Impératrice est aussi énigmatique qu’il n’y a de jeux de tarot. Dans la version Conver du Camoin, il est vert. Dans la version « Héritage » du Conver 1760 – que j’emploie le plus souvent – il est biaisé. Chaque jeu donne à l’Impératrice un ton particulier au niveau de ses yeux. C’est qu’il est important de savoir ce qu’elle a dans la tête, cette brave dame ! A plus forte raison qu’elle représente la princesse du mental. Placer un Mineur sur elle sera souvent éclairant.
* question sous-jacente à se poser en plaçant le Mineur : qu’ai-je réellement en tête ?

Tempérance.

Le regard de Tempérance se perd en dessous de la deuxième qui le précède. Comme il s’agit d’un ange, ces yeux sont donc puissants, extra-lucides (jaunes dans le Camoin). Il voit au-delà des choses. Le préciser par l’intermédiaire d’un arcane Mineur sera souvent … éclairant.
* question sous-jacente à se poser en plaçant le Mineur : dépendra des mots-clés de votre question.

La Force

Avec l’arcane 11, nous voilà confronté à un double regard à couvrir : celui du personnage, dont les yeux se perdent en-dessous de « deux cartes plus loin ». Et le regard du lion qui se darde vers le haut de la carte suivante.
Deux arcanes Mineurs à tirer ? Why not ? Souvenez-vous toutefois de ma réflexion préliminaire : pas trop, pas trop !
* question sous-jacente à se poser en plaçant le Mineur sous la deuxième carte suivant 11/Force : qu’ai-je réellement à devoir maîtriser, contrôler ?
* questions sous-jacente à se poser en plaçant le Mineur au-dessus de la carte qui suit 11/Force : quelle est ma difficulté à maîtriser/contrôler … (tel élément de la question posée).

cartes à objet à recouvrir d'un arcane mineur

Les cartes à l’objet … touchy !

R

Quel est le contenu de ce p... de livre ? Je place un Mineur dessus pour le savoir !

R

Qu'est-ce qui est tellement aveuglant que je suis incapable de le voir ? Je place un Mineur sur la lanterne.

R

Aaaarrgh ! Cette manivelle ! Qui la fait tourner ? Qu'est-ce qui l'empêche de tourner ? Un Mineur précisera tout ça.

R

Cette faux qui représente 80% du poids du tirage : qui/que coupe-t-elle ? Le mineur le précisera.

cartes difficiles à recouvrir d'un arcane mineur

Les cartes difficiles.

Elles ont toutes et toujours un caractère délicat à négocier si elles apparaissent dans le tirage, car elles ont toutes et toujours un sens caché recelant une double interprétation possible. Parfois, un Mineur posé dessus pourra être éclairant. Parfois.

Le Jugement.

Qu’est-ce qui est prêt à naître ? Ou qu’est ce qui est mort-né ? La différence est de taille : question sous-jacente à se poser en plaçant le Mineur.

Le Soleil.

Qu’est-ce qui est joyeux, bénéfique, accompli (état positif terminé) ? Ou qu’est-ce qui doit encore être réconcilié, réuni (étape intermédiaire encore à effectuer) =… = question sous-jacente à se poser en plaçant le Mineur.

La Lune.

Qu’est-ce qui sourd dans l’eau ? Quels dangers me faut-il traverser entre les chiens ? Sous quelle lune/lunaison me situé-je ? Que dois-je éclairer dans ma nuit intérieure (ma question ?) ? Qu’y a-t-il entre mes deux tours ? Autant de questions auxquelles le Mineur positionné judicieusement pourra(it) répondre.

L’Amoureux.

Comme tout n’est qu’hésitations et secrets/non-dits dans l’arcane, le Mineur pourrait venir en réponse à la question : que choisir ? (et ce, quels que soient les mots-clés de votre question)

Le Pendu

Avec l’arcane 12, nous voilà confronté au regard à l’envers et à la corde qui nous retient.
* question sous-jacente à se poser en plaçant le Mineur sur la tête de 12/: qu’ai-je réellement à devoir voir autrement ?
* questions sous-jacente à se poser en plaçant le Mineur au-dessus de la corde : qu’est-ce qui me bloque réllement ?

Le Diable

Pfff … même avec 15 arcanes Mineurs dessus, on ne sera jamais sûr de rien avec lui. En effet, le Diable louche et me tire la langue (voir ici).

Alors, oui, vous pouvez placer un arcane Mineur dessus. Mais ne soyez pas surpris s’il vient encore un peu plus vous compliquer la vie pour la compréhension du tirage. Clin d’oeil entendu.
– Vous voilà soudain bien pessimiste ! Vous ne voulez rien voir avec le Diable, hein, c’est ça, en fait.
– Ah, chère madame Duchmol. Etes-vous passée chez l’opticien depuis votre dernière remarque ?

Trucs pour tarologues

Quelques remarques techniques et didactiques vous sont données ici. Par rapport au thème spécifique d’un rajout de carte sur un tirage effectué, j’aime à rappeler qu’il faut toujours expliquer au consultant pourquoi on fait telle ou telle chose. Ainsi, rajouter une carte au tirage peut paraître inquiétant aux yeux du consultant. Un peu comme si, après diagnostiqué et rédigé l’ordonnance, le médecin vous presrivait encore un médicament supplémentaire. La moindre des choses est donc de donner une explication supplémentaire. Or, comme bien souvent vous aurez recours au Mineur pour préciser un Majeur que vous n’arrivez pas à cerner … C.Q.F.D.
– Houlà, vous parlez un peu trop par sous-entendus dans ce paragraphe.Je n’y comprends rrrrrien !
– Pas grave, chère Madame. Vous êtes consultante, pas tarologue.
– Il m’énerve, mon dieu, qu’est-ce qu’il m’énerve !

à l'endroit et à l'envers ?

Bonne question. 
Dont la réponse tombe sous le sens : si le Majeur est à l’endroit, Mineur à l’endroit. Si le Majeur est à l’envers :  à l’envers.

Honneurs ?

Bonne question.
Non.
Les Honneurs forment une catégorie « à part ». Voir ici pour leur emploi en tirage.
Personnellement, je ne les mélange jamais avec les Majeurs (archétypes), puisqu’ils représentent notre « persona ». Cela créerait une confusion au niveau de l’interprétation effectuée par notre inconscient. Mais ça n’engage que moi, of course.

... et si ça ne parle pas ?

Ben, c’est que :
* l’inconscient a révélé un message qui n’est pas recevable ici et maintenant;
* la question a été mal posée, ou qu’il s’agit d’une bonne question et non de la vraie question; 
* le consultant (ou le tarologue ?) ne peut, ne veut, ne sait interpréter les cartes. Oups !

Si vraiment, vous sentez qu’il est important d’avoir recours à un Mineur pour éclairer le tirage, alors il l’éclairera.
Si vous tirez un Mineur parce que vous voulez une réponse comme ça, là, tout de suite et que vous êtes de nature impatiente et que votre habitude est de rajouter des cartes et encore des cartes et/ou d’enchaîner les tirages sur tirages … ben, ne vous étonnez pas que cela soit encore plus opaque après qu’avant.
– Dites : vous êtes de plus en plus désagréable ou je me trompe ?
– Vous, madame Duchmol, vous tromper ? Jamais !
– C’est bien ce que je pensais. Il m’énerve, mon dieu, qu’est-ce qu’il m’énerve !

... et si c'est le même numéro ?

Du style un 6 sur l’Amoureux ? Ben, vous avez gagné le gros lot ! 
Ceci étant, c’est (aussi) une fameuse claque à votre ego : vous n’aviez rien compris au tirage. Si votre inconscient vous oblige à recevoir deux fois le même message, c’est qu’il y avait de fameuses oeillères, ou une incompétence crasse du tarologue, ou un manque d’envie de recevoir une réponse chez le consultant.
Donc en fait, c’est pas trop réjouissant de voir un Mineur portant le même numéro que le Majeur.

Techniques d’interprétation du tarot : quelques articles sont déjà en ligne … Les autres arrivent …
Cette page est régulièrement mise à jour.
Abonnez-vous à la newsletter et/ou suivez la page Facebook pour être tenu au courant et ne rien rater !