Comment bien poser sa question au tarot ? Voilà une question essentielle à se poser avant de se (faire) tirer les cartes.

Bien poser sa question au tarot

Savoir comment bien poser sa question est un thème primordial. Vous retrouverez ici un développement des lignes qui suivent dans ce chapître complet sur la question.

comment bien poser sa question au tarot
visuel école du tarot

Poser sa question au tarot : primordial

Au risque d’en suprendre certains, le fait de poser une question au tarot est essentiel. J’en entends parfois qui me disent se tirer une carte-comme-ça-pour-voir. Grand bien leur fasse : surtout ne changez rien !
Permettez-moi juste de vous faire remarquer que, même si « c’est comme-ça-pour-voir », vous formulez déjà une question en soi, implicitement.😉
Donc, autant le faire convenablement, en prenant le temps de vous poser et vérifier tout au fond de vous, ce que vous souhaitez savoir, comprendre ou décider.
♪♪ Le tarot, c’est rendre conscient ce qu’il y a d’inconscient en soi, par rapport à la question. ♪♪
D’où l’importance de bien poser sa question.

 

Extrait d’un séminaire en présentiel à Gembloux (Belgique) en 2014 : toujours brûlant d’actualité !

vincent beckers en séminaire présentiel de tarot
visuel école du tarot

L’importantissime choix du verbe.

Est-il bon pour moi de quitter Jhonny ou est-il bon pour moi de rester avec Jhonny, devrait me suffire pour vous faire comprendre combien le choix du verbe est l’élément le plus important à … verbaliser, sans jeu de mots facile.
Personnellement, lorsque je reçois en consultation, je veille toujours à faire dire et redire trois fois la question au consultant. Croyez-le ou pas, mais au moment de prononcer le verbe, j’entends souvent un trémolo dans la voix ou une intonation fluctuante.
♪Le tarot, c’est rendre conscient ce qu’il y a d’inconscient en soi, par rapport à la question.♪ Rien qu’oser prononcer l’action que l’on sous-tend en venant questionner les cartes est déjà un gros travail en soi.

 

Un verbe d’action.

Quel verbe choisir ? Un verbe d’action. Pourquoi ?
Tout d’abord, car si on interroge les cartes, c’est pour savoir que faire, par rapport à son souci présent. Et jusqu’à nouvel ordre, faire quelque chose, c’est une action. D’où la grande importance que j’attache aux verbes dans la partie « mots-clés » des cartes.
Souvenons-nous ensuite qu’il n’y a qu’une seule carte du tarot qui fait quelque chose. Le Mât. Sa présence (ou pas) dans le tirage sera déjà un bon indicateur de l’envie / capacité du consultant à voir les choses évoluer concrètement.

 

un verbe d'action pour bien poser sa question au tarot
visuel école du tarot

Proscrire aller et devoir

Est-ce que je vais trouver du boulot ? Est-ce que je dois parler à Jhonny ?
Ou sont vos libertés et responsabilités avec de telles formulations ? En quoi vous prenez-vous en mains, avec de telles questions ?
Est-ce que je vais … fait de vous une victime passéiste de votre vie, qui attend que les choses se mettent en place d’elles-mêmes. Pire ! Si vous venez en séance de tarologie avec une telle idée en tête, c’est que vous espérez que les cartes vous disent que tout va se passer, sans que vous ne fassiez rien. Heu, excusez-moi, mais j’ai un souci intellectuel, là. Que tout se passe sans rien faire. Vraiment ?
A moins que vous n’accordiez aux cartes un pouvoir secret. Désolé, mais je n’y crois absolument pas.
Est-ce que je dois … fait de vous une personne qui subit les événements. Devoir, avoir l’obligation de. Vraiment ? Et si le tarot vous dit que vous devez faire telle ou telle chose, allez-vous vraiment le faire ? Car – fondamentalement – si vous choisissez ce verbe, c’est que vous attendez / escomptez une contrainte, une obligation, un ordre venant d’une personne extérieure, pour vous mettre en route. Désolé ici encore, mais consulter le tarot, c’est se responsabiliser, devenir acteur de sa vie, acter concrètement en pleine liberté et conscience.
Tout le contraire des verbes devoir et aller.
Ca y est, je viens de perdre 153 internautes !

poser une question au tarot : rester ou quitter ?

Question affirmative

Evitez les tournures alambiquées ou négatives. Souvenez-vous que le cerveau n’enregistre pas la négation, qui est un concept langagier. Ce n’est pas aux instits que je dois rappeler la chose, eux qui se battent à longueur de journée pour inculquer le langage positif aux enfants.
Ne traverse pas au feu rouge (traverse au feu vert). Tout est dit.
Appliquons cela au tarot, en nous souvenant combien tordu peut être l’esprit humain. Ne serait-il pas bon pour moi de quitter Jhonny ? Bonjour la difficulté que pose au tarologue cette formulation : oui, il n’est pas bon pour vous de quitter Jhonny; non, il n’est pas bon pour vous de quitter Jhonny. Dans les deux cas, le tarologue formule qu’il est juste de rester avec Jhonny, alors que le ton, le sous-entendu de la question est plutôt à l’inverse.
Est-il bon pour moi de rester (quitter) Jhonny … on y revient. Sain, simple et positif.

 

visuel école du tarot

Poser sa question : ouvert ou fermé ?

Est-il bon pour moi de postuler à ce job ? Que m’apporterait le fait de postuler à ce nouveau job ?
Les deux questions sont parfaites, bien formulées, tout à fait valables pour un tirage de tarot.
Mais / et.
Au tarologue de rester sain et de respecter la volonté du consultant.
Dans le premier cas, la réponse se limitera à un « oui » ou « non ». Il s’agit d’une question fermée, qui appelle un verdict, une décision péremptoire et sans appel.
Dans l’autre cas, il s’agira de nuancer, préciser, commenter, quitte à ne pas avoir de verdict tranché ou de direction à indiquer clairement au consultant.
Le travail de dialogue avant d’effectuer le tirage, servira notamment à préciser le type de réponse qu’attend le consultant.

La guillotine ou l’iceberg

La question fermée (réponse par oui ou par non), c’est la guillotine. Ca passe ou ça casse. C’est feu vert ou feu rouge.
La question ouverte (réponse nuancée), c’est l’iceberg assuré. ♪Le tarot rend conscient ce qu’il y a d’inconscient en vous, par rapport à la question.♪
Donc les cartes connecteront le consultant à ce qu’il ne sait/veut/peut dire/savoir/entendre … par rapport à sa question. Voir ici un développement du sujet.
Inutile de préciser que le travail du tarologue n’en sera que plus riche … mais complexe …

 

poser une question au tarot, tel un iceberg

En résumé, pour bien poser sa question au tarot :

  1. un verbe d’action ; 
  2. une question courte, précise et affirmative ;
  3. un choix de réponse courte ou longue.
apprendre à bien poser sa question au tarot
visuel école du tarot

Le sujet est tellement important que quatre pages sont consacrées au sujet. Comment bien poser sa question au tarot ? Faut-il poser une question ouverte ou fermée ? Comment choisir les mots justes pour questionner le tarot ? Bref, tout savoir pour bine formuler sa question au tarot !  C’est par ici.

comment bien poser sa question au tarot de marseille ?
Peut-on poser deux questions en une ?

Non. Posez deux questions.

Oui, mais si les deux éléments sont liés ?

Lequel est le plus important ? Lequel est chronologiquement le premier  à devoir être traité ?

Oui, mais si je ne sais pas laquelle de mes questions choisir ?

Posez la question de savoir laquelle des deux choisir en premier.
Ca y est, je viens à nouveau de perdre 153 internautes. !

Newsletter

Pour ne rien rater des mises à jour du blog, profiter des promos sur les livres ou les nouveautés de l'école du tarot.

Merci pour votre inscription à la newsletter de l'école du tarot

Pin It on Pinterest

Share This