Vous connaissez mon intérêt pour le travail de Jodorowsky. Au niveau du tarot, je l’adore et La voie du tarot reste à la fois un des trois ouvrages qui m’a lancé dans le tarot, et un livre de référence absolue pour l’appréhension des cartes. 
En ce qui concerne son approche de la psychogénéalogie, je lui dois vraiment beaucoup. Ici aussi, bien des “déclics” se sont faits en moi, une fois compris l’assimilation carte du tarot et travail sur le subconscient.
Par contre, en ce qui concerne la psychomagie, j’avoue ne pas “mordre” à la technique. Nonobstant, dans l’article qui suit, je vous invite à apprendre à “vivre” les cartes au quotidien. Quelque part, est-ce que … ben … c’est-à-dire … magique, non ! Non, pas magique. Psy, alors ? Ben non, pas psy…
– Dites, vous êtes toujours aussi …
– Absolument, madame Duchmol. Absolument.

Vivre le tarot au quotidien.

visuel école du tarot

L’idée.

Toute la page qui suit a fait l’objet, lors de mes tout premiers séminaires sur la découverte du tarot, d’un flop complet. Je suggérais aux participants de mimer les cartes. Avec quoi avais-je le culot de venir ? Se mettre en scène ? Se lever de sa chaise, alors qu’on est là pour noter plein de choses ? Mais avec quoi, il vient, lui ? Bon, ça va, j’ai compris. Je n’ai plus jamais essayé. Par contre, chez vous, à la maison, dans votre salle de bain, quand la porte est fermée à clé et que vous vous trouvez seul devant votre miroir, là, vous pouvez vivre le tarot au quotidien.

L’idée est de passer du mental au physique, des réflexions à l’action, du cérébral au ressenti.
Les cartes, c’est vous !
Les cartes, c’est un instantané de vous, à l’instant du tirage.
Alors pourquoi ne vous amuseriez-vous pas à “faire” ce que la carte suggère ?
Pourquoi ne vous octroieriez-vous pas un moment durant lequel l’image s’anime, prend vie, s’incarne vraiment dans ce 1/22ème de vous ?
Osez ! Osez vivre le tarot au quotidien.
C’est l’idée.

visuel école du tarot
vivre le tarot au quotidien

Mode d’emploi – préparation

 

  • Prenez deux manches de brosse. Ôtez la brosse !
  • Prenez deux ou trois pains. Placez-les dans un essuie vaisselle que vous nouez sur le manche d’une brosse.
  • Choisissez le couvre-chef qui parviendra à recouvrir vos oreilles : un bonnet de bain ? un bonnet d’hiver large et enveloppant ?
  • Les grelots ? Non, pour ce premier exercice, pas les grelots.
  • Le chien ? Non, je n’ai pas envie d’avoir des ennuis avec la SPA en vous demandant de lui enjoindre de vous mordre au mollet.

Moteur ? Action !

Comme c’est le premier “vivre le tarot au quotidien”, je vous suggère juste de prendre la pose du Mât, avec vos deux manches de brosse.
L’un sur votre épaule, l’autre en position de support à la marche.
Tenez la position. Confortable ?
Oui ? Alors poussez plus avant et tentez de maintenir votre jambe aussi raide que celle du personnage. Vous y arrivez ?
A votre avis, pourquoi les Imagiers ont-ils dessiné cette jambe aussi raide et droite ?
Votre bras qui porte le baluchon ? Ca va ? Pas trop lourd ? Confortable ? Mais est-ce que vous le tenez sur la bonne épaule, bien posé sur la base du cou ? Vous tenez toujours le … coup ?
A votre avis, pourquoi les Imagiers ont-ils dessiné ce port du baluchon de la sorte ?
Si votre salle de bain s’y prête ou si votre jardin est enclos, n’hésitez pas à faire quelques pas. Possible ? Dites, vous vous souvenez que le Mât ne regarde pas où il met les pieds.
Alors là, surtout ne le tentez pas. Je n’ai pas envie de recevoir des factures d’hôpital dans la foulée.
A votre avis, pourquoi les Imagiers ont-ils dessiné cette posture de marche impossible à adopter ?
Et si je pousse le bouchon aussi loin que Maurice, je n’hésiterais pas vous demander de porter les grelots (oh, purée, le bruit !) et faire gambader votre animal domestique entre les jambes …

En conclusion : facile à vivre, ce Mât au quotidien ?
Et dans le fond, pourquoi l’avez-vous tiré dans votre jeu ?
– C’est stupide, votre truc ! Je viens de m’étaler dans le jardin et me suis retrouvée les quatre fers en l’air !

visuel école du tarot
vivre le tarot au quotidien avec Vincent Beckers

Mode d’emploi – préparation

 

Je coule dans le stéréotype … avec délice et second degré.

  • Gente dame, prenez votre sac à mains.

  • Messieurs, allez dans votre atelier.

  • Jeunes gens, rendez-vous dans votre chambre.

  • Vincent, va dans une de tes bibliothèques.

Moteur ? Action !

 

Comme c’est le deuxième “vivre le tarot au quotidien”, je vous suggère juste de “faire” concrètement ce que vit le personnage de la carte.
Que fait le Bateleur ? Il prend des choses en mains. Tiens amusant, ça, l’expression “prendre les choses en mains”. Vous l’aviez dans votre liste des mots-clés du Bateleur ?
Je me recadre.
► Mettre de l’ordre !
Vous comprenez mieux l’endroit où je vous ai envoyé ?
► Faire le tri !
Ca, c’est l’étape suivante. La plus délicate souvent. Car si des choses ont été accumulées à un endroit, sans avoir été soigneusement sélectionnées puis rangées,  c’est qu’on ne sait parfois plus trop pourquoi elles sont là, ou à quoi elles servent. Voir même pourquoi on les a gardées. Ca cogite ferme, là.
► Revoir des objets.
Et si je pousse le bouchon aussi loin que Maurice, je n’hésiterais pas de vous demander de prendre chacun  des objets en mains, et en remonter son histoire dans votre sac, atelier, chambre ou bibliothèque. Encore heureux que j’ai pas dit cave ou grenier. N’est-ce pas ?

En conclusion : le Bateleur prend les choses en mains.
Et dans le fond, pourquoi l’avez-vous tiré dans votre jeu ?
– C’est stupide, votre truc ! Ce n’est jamais le bazar dans mon sac à main !
– Puis-je jeter un oeil dans votre smartphone, madame Duchmol ?
– Aaaarrgh !

visuel école du tarot
vivre la carte de la papesse du tarot au quotidien

Mode d’emploi – préparation

 

  • choisir une pièce où vous pourrez vous tenir isolé (enfermé) sans distraction externe ou visuelle
  • s’asseoir confortablement dans un fauteuil
  • avoir un livre, un album photo, un document écrit important à vos yeux, tenu ouvert, lisible sur les genoux
  • placer un casque audio ou des écouteurs sur vos oreilles (s’isoler de tout bruit)
  • s’habiller chaudement

Moteur ? Action !

 

Je vous suggère juste de “faire” concrètement ce que vit le personnage de la carte.
Que fait la Papesse ? Rien !
► Première chose importante pour vivre la Papesse : ne rien faire ! Ne pas lire le document ou ne pas regarder les visuels qu’on a posé sur ses genoux.
► Regarder devant soi et penser, ruminer, cogiter, méditer. Un long temps (d’où le fait de s’habiller chaudement et ne pas avoir de source de distraction). Je répète : un long temps.
C’est tout. Sourire.

Là où la Papesse donnera le meilleur d’elle-même, c’est si vous appliquez une des deux propositions suivantes : 

Recevoir une réponse.
Vosu avez une question en tête. Plutôt que de la poser au tarot, vous demandez à la Papesse de vous en livrer la réponse par le biais d’un document écrit ou visuel que vous choisissez consciemment. Ouvrez-le ou scrollez au hasard sur une page, un endroit, un passage. Lisez ou regardez cet endroit déterminé par le hasard. Posez le document sur les genoux. Et pensez, ruminez, cogitez, méditez. Un long temps. Jusqu’à ce qu’une réponse surgisse. Ca marche !

Recevoir un message.
Et si je pousse le bouchon aussi loin que Maurice, je n’hésiterais pas à vous suggérer d’effectuer la même opération sans question ou objectif précis. Se dire : je choisis tel album de famille, que j’ouvre de façon aléatoire à tel endroit (photo 153, par exemple). Cette photo a quelque chose à me dire ici-et-maintenant. Je la regarde. Et puis, penser, ruminer, cogiter, méditer. Un long temps. Jusqu’à ce qu’un message fasse “tilt”. Variante  possible avec un livre.

Personnellement, j’affectionne assez de prendre un ouvrage que j’ouvre au hasard, en pointant immédiatement du doigt une ligne, sans l’avoir vue. J’en découvre ensuite la phrase ou le paragraphe dans laquelle elle s’inscrit. La Bible (psaumes), le dictionnaire des symboles ou un ouvrage de CG.Jung revienent souvent chez moi. Quelle surprise ! Et je peux vous garantir que l’opération est souvent rentable. A défaut d’être toujours agréable.

La suite de l’article arrive tout bientôt.
Abonnez-vous à la newsletter et/ou suivez la page Facebook pour être tenu au courant et ne rien rater !

visuel école du tarot

Newsletter

Pour ne rien rater des mises à jour du blog, profiter des promos sur les livres ou les nouveautés de l'école du tarot.

Merci pour votre inscription à la newsletter de l'école du tarot

Pin It on Pinterest

Share This