Le choix de l’Amoureux du tarot.

Le choix de l’amoureux du tarot : joli double sens.
Le choix de la carte ou de celui qui aime le tarot.
Première balise de réflexion avec un clin d’oeil entendu.

– Ca commence fort ! Je sens que cet article va m’énerver.
– Je ne vous oblige pas à le lire, chère madame Duchmol.
– Mais siiiii … car sinon, comment voulez-vous que je vous critique après ?

Je ne vais pas revenir sur la thématique du choix, essentielle à la compréhension de la carte en tirage, le sujet ayant été abordé ici, sur le plan divinatoire et ici, sur le plan symbolique.

le choix de l'amoureux du tarot

La petite réflexion que je vous propose, c’est d’ouvrir l’appréhension de la carte à l’aune d’un autre jeu de cartes. En l’occurrence, le Pagan Tarot, de G. Pace.

Si vous me suivez depuis un certain temps ou si le site de l’école du tarot ne vous pas inconnu, vous connaissez mon affection pour ce tarot.
Et si vous avez lu Le tarot symbolique, vous savez combien j’attache d’importance à la confrontation du tarot de Marseille à celui d’autres traditions. Cet article en est d’ailleurs inspiré.
Contemporain, de tradition américaine, il est d’inspiration Wicca, néo-paganique. Une des forces que je lui trouve est de poser un autre regard (pfff, facile !) sur le mandala.
Les décors y sont de notre temps et la place de la femme y est essentielle. Le Mât, le héros, le pérégrinant (à savoir vous, puisque le tarot, c’est vous), y est incarné par une héroïne. Génial !

Vous trouverez ce jeu partout sur le Net. Il est en anglais et se base sur le Ride Waite. La Force et la Justice ont donc des numéros inversés. Voir ici quelques réflexions sur le sujet.

Ce qui n’enlève rien à la richesse des cartes en elles-mêmes : c’est le dessin, les énergies qui s’engagent et les symboles que j’y trouve qui font que ce tarot se retrouve dans ma bibliothèque d’amateur.

carte de l'amoureux dans le pagan tarot

Le choix de la voie à suivre.

Ce qui donne à  cette carte tant de sel (les amateurs d’alchimie apprécieront), c’est que – bien plus qu’un choix sentimental ou amoureux à effectuer – le pérégrinant se retrouve face à un choix de vie et/ou un choix de voie à suivre.
Bien plus fort et lourd d’enjeux.
Toute l’ambiguité de la carte de l’Amoureux se retrouve ici doublée par le sens de lecture que vous donnerez au dessin : le chemin monte-t-il ou descend-il ?
* Le Mât (la femme qu’on voit de dos), va-t-elle monter vers la personne âgée qui tient une enfant par la main, va-t-elle s’élever jusqu’à la maison ?
* Ou va-t-elle descendre vers cette forêt sombre, aux personnages en robe de cérémonie ? Robe dont le personnage central est revêtu, d’ailleurs.

Détails.
Livre fermé, ésotérique (?) (voir symbolique du livre fermé dans cette page) et épée (dont on peut se demander à quoi elle est fixée) au côté droit.
► Descendre reviendrait-il à ouvrir le livre, la connaissance des choses et accéder ainsi à d’autrs plans de conscience via une initiation ?
► Monter pour couper le lien avec une famille (?) dont il est temps de s’affranchir ?
► Ou monter pour baisser les armes et s’émanciper du groupe (caste, secte ?) et revenir à des valeurs plus intimes et personnelles ?

Voie.
Le chemin qui monte aboutit à un espace dégagé, lumineux, confortable. Mais isolé.
Avec des personnes à rencontrer (?) / affronter (?) en chemin.
Le chemin qui descend amène à une zone sombre, dense et empreinte du mystère de la forêt. Symbole important quand on se souvient du nom du jeu : pagan tarot.

L’orientation est prise.
Je vous avais promis un autre regard.
Bonne rumination à vous.

visuel école du tarot

Newsletter

Pour ne rien rater des mises à jour du blog, profiter des promos sur les livres ou les nouveautés de l'école du tarot.

Merci pour votre inscription à la newsletter de l'école du tarot

Pin It on Pinterest

Share This